Bla bla bla

La pire erreur de ma vie : propriétaire à 18 ans.

grignyTeroVesalainen

Aujourd’hui, Facebook m’a rappelé qu’il y a 6 ans exactement je faisais la pire erreur de ma vie. Merci Facebook.

 

Je venais tout juste d’avoir 18 ans, je vivais à l’époque avec mon père et je voulais absolument quitter la maison. J’avais un budget de 100 000€, ceux qui s’y connaissent un peu en immobilier savent que ce n’est pas énorme pour une recherche d’appart.

Les seuls appartements qui correspondaient à mon budget se trouvaient à Grigny. J’étais tellement faible psychologiquement qu’à l’époque je pensais sincèrement qu’acheter à Grigny était un “bon plan” (mais mdr vraiment).
J’ai visité 2-3 appartements avant de tomber sur la perle rare : un 56m carrés au 6ème étage au prix de 88000€. L’appart venait d’être refait, il y avait du parquet au sol, une belle luminosité, une chambre spacieuse + une petite pièce pour faire un dressing. J’étais aux anges. J’ai signé le compromis de vente en Janvier et  le 9 Mars j’avais les clés de l’appart . Jusque là je me réjouissais de ma nouvelle vie de jeune propriétaire.

grigny

Un jour, alors que j’avais décidé de faire un tour dans mon nouveau logement, je découvre que l’ascenseur ne fonctionne pas. Pour être honnête j’étais absolument pas chaude pour monter toutes ces marches mais je me suis motivée et j’ai ouvert la porte, prête à monter jusqu’au 6ème étage. Non seulement, l’odeur y était insupportable mais en plus de cela je suis tombée nez à nez avec un cafard mort. À ce moment là, j’ai vu ma vie défiler devant moi. C’est comme si d’un coup j’avais retrouvé la raison. Je me suis dit “Est-ce que ma situation chez mon père vaut la peine de vivre dans des conditions pareilles ?” et bien évidemment la réponse a été ‘NON’. Il aura fallu une odeur nauséabonde et un cafard mort pour me faire admettre que j’avais eu l’idée la plus stupide du monde.

Maintenant, essayez d’imaginer l’embarras dans lequel je me trouvais. Fraîchement propriétaire d’un appartement dans lequel je ne voulais plus vivre. La H O N T E. J’ai dû rapidement trouver une solution et je l’ai trouvée. J’ai mis l’appartement à louer à 700€/mois. La locataire était super réglo, jamais un loyer en retard, jusqu’au jour où elle a décidé de rendre l’appartement car l’environnement était beaucoup trop dangereux pour elle et ses enfants. Un de ses enfants s’était fait racketter le premier jour de l’école (mskn), l’une de ses voisines se faisait battre par son mari, le voisin de palier fumait ses cigarettes sur le palier (wtf?) et pour finir elle en avait marre des, je cite, “bruits de coups de feu la nuit”.

Quand elle m’a dit tout ça, j’ai pensé égoïstement que j’avais fait le bon choix en n’investissant pas les lieux. Puis j’ai fini par vouloir revendre l’appartement car au-delà de l’environnement dangereux, il me coûtait extrêmement cher en charges. J’ai donc mis une annonce sur leboncoin et en moins d’un mois il était vendu. Mais comme cette histoire se doit d’être rigolote jusqu’à la fin, devinez à quel prix j’ai mis l’appart à vendre ?

76 000€

Non vous ne rêvez pas. J’ai mis mon F3 lumineux à vendre 76 000€. Voilà pourquoi il est parti si vite.

Voilà, c’était l’histoire de la pire erreur de ma vie. Aujourd’hui j’en parle sans problème, j’assume mon erreur et l’avantage de celle-ci est que je serai bien armée la prochaine fois que je deviendrai propriétaire. Pour finir, la leçon que j’en ai tirée et que je conseille à tous c’est de ne jamais prendre de décisions lorsque vous n’êtes pas dans votre état normal. Cela peut aller de la simple contrariété à la dépression. Aujourd’hui ça parait logique mais à 18 ans croyez-moi, rien n’est évident.

 

Vous aussi vous avez fait des erreurs incroyables ou je le suis la seule dans ce cas là ?

Comments

comments

2 Comments

Leave a Response